News

Il l'a dit ....

le dans Racine - 2 Commentaires
" Bien plus que dans un stade, bien plus qu'à l'Opéra ou à la tété, c'est dans les bals que les musiciens m'impressionnent, me touchent le plus, là où ils me semblent les plus nobles, irremplaçables, capables de nous faire lever, nous regarder, nous parler, nous désirer, nous frôler… "

" Dans la chanson 'Filles faciles', écrite il y a quelques années, j'évoquais déjà les orchestres de bal ou de soirées. Avec du recul, je trouve que lorsqu'on est musicien de bal, on est pleinement musicien. On a alors un pouvoir fou sur les gens. Dans ce type de soirées, les gens se parlent, les filles regardent les garçons, les garçons regardent les filles ; et s'il n'y a pas la musique, ça s'arrête. Chacun continue dans sa petite vie. "




Jean Jacques GOLDMAN